dimanche, 05 février 2023
A+ R A-

Le Mot du Maire : Octobre 2022

Ami(e)s Saint Clétoises, Saint-Clétois, je vais essayer par un bref mot, de vous informer au mieux de la vie de notre commune.

La Covid, faut-il l’espérer, est une histoire ancienne, restons vigilants tout de même. Certaines nouvelles mesures doivent perdurer.

Je voudrai ne faire aucun commentaire sur la guerre à nos portes et ses conséquences. Mais certains humains sont fous ; nous pensions que le passé vécu par beaucoup de nos aînés avait changé la donne, et bien non, nous nous efforçons d’accueillir au mieux les personnes qui fuient ces différents conflits. Ils nous apportent beaucoup en échange et l’intégration de ces enfants qui est une chance pour ces petits et se passent très bien.

Saint-Clet revit et l’avenir semble bon malgré une conjoncture encore plus difficile et l’aboutissement très incertain de cette sale guerre.

Restons positifs. La rentrée s’est très bien passée, nous accueillons 66 petits avec beaucoup de tous petits. Nous avons pour cela embaucher une nouvelle ATSEM, à mi-temps, Emilie GUILLOSOU a rejoint l’équipe et nous lui souhaitons la bienvenue.

Parlons commerce. L’épicerie va être reprise courant novembre par de jeunes Saint Clétois, Sabrina et Arnaud, ils sont plein de projets et d’ambition pour la Commune, nous leur souhaitons réussite et bonheur.

Armelle et son camion Pizza, le jeudi soir, nous apporte de la bonne humeur et bien sûr de très bonnes pizzas préparées à partir de produits locaux.

Le boulanger, qui venait le mardi matin, au même emplacement, a choisi de ne plus venir, faute d’une clientèle suffisante, nous lui souhaitons de mieux réussir ailleurs, il le mérite.

L’Auberge d’Armor, qui n’était pas forcément un projet de mandature, est aujourd’hui un sujet d’actualité. La défaillance des deux derniers tenanciers, nous a mis au pied du mur. La commune devrait acheter les murs et un projet devrait prendre place. C’est encore prématuré de vous en parler dans les détails, mais nous communiquerons sur le sujet en temps venus.

La cantine, le commerce, le restaurant, ainsi que d’autres futurs potentiels artisans, commerçants, entre gens intelligents et courageux, pourraient faire un cocktail intéressant.

La Scop Bâtisseurs de l’Argoat a accueilli une nouvelle activité de couverture/toiture venue renforcer une équipe déjà forte d’une dizaine de personnes. Du coup, le bâtiment devient trop petit et Padrig Cancouin et son équipe cherchent des solutions pour agrandir le bâtiment. Nous nous efforçons de les accompagner dans leurs démarches auprès de l’Agglomération qui a la compétence en matière d’urbanisme. L’aboutissement de ce projet est complexe mais restons positifs et confiants.

Nous avons eu de très bons retours sur les travaux de voirie engagés dans les chemins ruraux cette année, l’équipe Municipale en est très satisfaite. Nous travaillons actuellement au programme de voierie 2023, le succès des travaux réalisés cette année et la hausse du cout des matières premières en particulier sur le bitume nous confortent dans notre volonté de poursuivre le travail sur les chemins ruraux.

Les associations ont repris leurs activités. La Covid a laissé des traces. Notons les nouvelles activités, la pétanque forte d’une trentaine d’adhérents menée par Philippe Chartrain se porte à merveille, les entrainements ont lieu le mercredi et le samedi (14h.16h)

La boule Saint-Clétoise vient de naître, elle remplace « Boullou Breizh » en sommeil depuis quelques mois, Cécile Gélard et Gwénaëlle Rieux en sont les co-présidentes. Nous vous donnerons plus détails assez rapidement, l’association est toute jeune, les papiers officiels viennent d’arriver. Une pensée émue pour Philippe LE MOAL, cocréateur de Boullou Breizh, disparu le mois dernier.

Les jeunes de l’Entente du Trieux (U 15) s’entraînent et jouent à Saint Clet, l’équipe C également, nous nous efforçons de les accueillir au mieux.

Cap An Trev, grand résistant de la crise sanitaire, anime plus que jamais notre bourg. Les matinées ateliers du samedi ainsi que toutes les animations apportent de la vie à notre cité.

L’équipe de Saint-Clic, équipée de nouveaux ordinateurs achetés par l’association, a repris ses activités. La Mairie a réalisé quelques travaux d’amélioration du réseau informatique pour soutenir l’activité de l’association à la Médiathèque. Nous souhaitons que Marie-Françoise Thomas et son équipe rencontre le même succès que par le passé.

Le terrain de moto cross a reçu une nouvelle homologation pour 4 ans.  Les jeunes et moins jeunes pourront s’adonner, à nouveau, à leur sport favori. Le moto cross de mars devrait avoir lieu, souhaitons que la météo ne gâche pas la fête. Bon vent à l’AMVTT, épaulée par le moto club Goudelin Le Merzer.

L’association Pierre et Paysage est toujours présente. Elle accompagne différents concerts co-organisés avec la municipalité.

L’association des chasseurs menée par Eric Mordelet, Arnaud Le Bras, Gildas Leuranguer et compères, animent très souvent les festivités Saint -Clétoises. Leur rôle est important, notamment pour lutter contre la prolifération des sangliers qui font d’énorme dégâts sur nos cultures et pelouses. Bonne saison à vous et gardez votre bonne humeur et humour. Un grand merci à Claude Hamon pour ses nombreuses années de présidence de l’association des chasseurs.

L’association Kar Ha Pistouill’ composé de plusieurs Saint-Clétois, fait depuis quelques semaines, ses répétitions dans notre salle polyvalente le jeudi soir. Ce groupe sympathique participe aux frais d’électricité et animera notre commune lors de certaines manifestations, nous leur souhaitons la bienvenue et belle réussite dans leurs projets.

Les projets ne manquent pas, déjà l’Auberge risque d’y prendre une place importante. Le projet de sécurisation de l’entrée de bourg, côté Pontrieux, sera aussi un autre cheval de bataille. Une réunion spéciale de réflexion sur les projets à venir est organisée au sein du Conseil Municipal, courant novembre. Nous approchons de la mi mandature, le temps passe très vite, et la crise sanitaire, à quasi bloqué, toutes les initiatives depuis plus de 2 ans.

J’arrête là, j’ai dû, comme souvent, oublier certains, je m’en excuse d’avance. L’hiver risque d’être difficile, surtout pour les plus démunis, soyons solidaires, ne laisser personne au bord de la route. Nous en sortirons grandis !

Bel automne à toutes et tous,

Claude,